The French Association for Lawn (Société Française des Gazon/SFG) statement regarding the Euro 2016 pitches

After the controversy following the France-Albania soccer game that took place in Marseille last Wednesday, it is necessary to remind that all L1 lawns, among them the ones chosen for the Euro Championship, were high quality as the latest gradings of the Professional Soccer League Lawns attested.

The consultant hired by UEFA had some non suitable lawns from an Austrain company pinned on the stadiums in Marseille, Lille, Nice, instead of the highly non favourable opinion of French specialists who were put aside from the UEFA system. And today those lawns are the only lawns to pose a problem…certainly a pure coincidence!

Nowadays, the organisers of the competition don’t want to take any responsibility and chose to discredit the highly-qualified French lawns professionals.

This attitude is outrageously disgraceful, as they were systematically put aside from any decision taken and their advices despised.

The SFG wishes to assert that the hybrid lawn systems, the plant which is used and the technical staff dedicated on our stadiums are perfectly qualified and adapted to offer to the players a worthy football pitch and those actors are in any case responsible of the incompetence or sabotage of mercenaries appointed for this occasion.

The statement above is a direct translation of the following text : 

La Société Française des Gazons communique à propos des pelouses de l‘Euro 2016 
 
Devant la polémique née depuis le match France-Albanie joué à Marseille mercredi dernier, il est nécessaire de rappeler que toutes les pelouses de L1, parmi lesquelles celles retenues pour l’Euro 2016, étaient de très belles qualités ainsi qu’en attestent les dernières notations du Championnat des Pelouses de la Ligue de Football Professionnel en fin de compétition. 
Le consultant mandaté par l’UEFA a cru bon devoir intervenir, en particulier en faisant replaquer du gazon non compatible (enracinement du gazon) en provenance d’une société autrichienne sur les stades de Marseille, Lille, Nice, et ce, en dépit de l’avis hautement défavorable des spécialistes français tenus à l’écart du système UEFA. Ce sont les seules pelouses qui aujourd’hui posent problèmes … certainement une simple coïncidence ! 
Aujourd’hui, les organisateurs de la compétition veulent se dédouaner en jetant le discrédit sur des professionnels hautement qualifiés que sont les référents pelouses français. Cette position est pour le moins scandaleuse, quand on sait que ceux-ci ont été systématiquement écartés de toute prise de décision et leurs conseils méprisés. 
La SFG, tient à affirmer que les systèmes de pelouses dites hybrides, que le végétal utilisé ou le personnel technique dédié habituellement sur nos stades sont parfaitement adaptés et qualifiés pour offrir aux joueurs un terrain de jeu à la hauteur de leurs espérances et de leurs performances et ces acteurs ne sont nullement responsables de l’incompétence et du sabotage de mercenaires mandatés pour l’occasion. 

SFG 
Association Société Française des Gazons